Tendances parfums de niche 2015 / Niche perfume trends 2015

oud-niche-2015

(Read the English version below)

Si le oud continue d’inspirer la parfumerie de niche, la palette olfactive s’élargit. Rose, notes poudrées, vétiver, cuir… Et pour certaines marques des inflexions plus exotiques.

Esxence, Pitti Fragranze, Beyond Beauty Parfums rares, Rives de la Beauté : revue de tendances olfactives 2015 de la parfumerie alternative.

Le bois de oud en majesté

L’intérêt du Moyen-Orient pour la parfumerie de niche a une influence nette sur les créations lancées, d’un point de vue tant marketing qu’olfactif. Loin d’être une tendance passagère, le bois de oud est toujours très présent.

La tendance évolue cependant avec des accords modernes, plus fleuris ou plus frais, autour de ce bois aux facettes généralement cuirées et animales.

Autre revendication de plusieurs marques : l’utilisation de vrai oud, un luxe quand on sait que son essence peut dépasser 20 mille euros le kg.

Très apprécié dans la péninsule arabique, le oud continue d’inspirer les marques de parfums, désormais au-delà de la seule parfumerie de niche.

Rose, violette et vétiver

Au-delà du oud, d’autres notes inspirent les marques de niche. La rose s’invite ainsi dans la ligne Eléments de Molinard. Elle se fait plus boisée chez la marque Unum (Rosa Nigra) et même ambrée chez Atelier des Ors (Rose Omeyyade).

La rose est aussi l’occasion d’une nouvelle collection pour la marque Hayari : stylisée sur les flacons, elle se fait tantôt verte (Rose Chic), tantôt chyprée (Amour Elégant).

Dans l’extrait de parfum Sans un Mot de Jovoy, la rose s’invite dans une structure poudrée musquée, associée à la violette. Cette dernière est la note centrale de I miss Violet de The Different Company, mais dans une partition que la marque a souhaitée moins poudrée et plus moderne que son traitement habituel.

Autre ingrédient qui marque son retour chez les marques de niche : le vétiver. Présent dans de nombreuses compositions en touche ou en soutien d’autres notes boisées, il est l’élément principal de plusieurs créations. Parmi celles-ci : Mr. Vetiver (Une Nuit à Bali), Java Wood (Première Note) et Vetyver, réédition d’une fragrance de 1968 par Le Galion.

Cuir et exotisme

Le Galion, marque créée en 1930 et relancée en 2014, propose également cette année Cuir, une nouvelle création en phase avec les tendances actuelles.

Apprécié pour sa richesse et sa rémanence, le cuir inspire d’autres créateurs, avec des compositions tantôt fumées, orientales ou suédées. Voire plus exotiques comme Cuir Caraïbes de David Jourquin.

D’autres marques ont justement travaillé le registre olfactif de l’évasion et des îles. Comme Pierre Guillaume dont la Collection Croisière évolue sur un univers aquatique. “Un thème peu représenté en parfumerie alternative et souvent décrié” explique le parfumeur-créateur.

adaptation d’un article pour Expression Cosmétique

niche-rose-vetiver

Rosa Nigra (Unum), Essence N°6 Vétiver (Elie Saab), Mr. Vetiver (Une Nuit à Bali), Cuir Caraïbes (David Jourquin) ; entête / header photo: Oud Al Sahraa (Berdoues), Oud Palao (diptyque), Oud Couture (Carolina Herrera), Another Oud (Juliette has a gun)

 

If oud wood continues to inspire niche perfumery, the olfactory palette becomes richer. Rose, powdery notes, vetiver, leather… And for certain brands: more exotic facets.

Esxence, Pitti Fragranze, Beyond Beauty Parfums rares, Rives de la Beauté: Alternative perfumery review of olfactory trend in 2015.

Oud wood in majesty

The strong interest of the Middle East for niche perfumery has a significant influence on the creations launched, from both an olfactory and marketing point of view. Far from being a passing trend, oud wood is still very present.

The trend, however, is changing with modern, more floral or fresher accords, around this wood usually offering leathery and animalic facets.

Another claim coming from several brands: the use of genuine oud, a luxury considering that its essence can exceed € 20,000 per kilo.

Very popular in the Arabian Peninsula, the raw material now continues to inspire perfume brands, beyond the sole niche perfumery.

Rose, violet and vetiver

Oud is not the only note to inspire niche brands this year. Rose settles in the line Éléments by Molinard; it shows a woodier facet with the Unum brand (Rosa Nigra) and even an amber one at Atelier des Ors (Rose Omeyyade).

Rose was also the opportunity of a new collection for the brand Hayari: stylized on the bottles, it can be green (Rose Chic), or chypre (Amour Elégant).

In the perfume extract Sans un Mot by Jovoy, rose settles in a powdery musky structure, combined with violet. The latter is the central note of I Miss Violet by The Different Company, but in a composition that the brand wanted less powdery and more modern than its usual treatment

Another ingredient that is making its comeback in niche brands: vetiver. Present in many compositions in small touches or coming in support of other woody notes, it is the main component of several creations. Among them: Mr. Vetiver (Une Nuit à Bali), Java Wood (Première Note) and Vetyver, a re-issue of a 1968 fragrance by Le Galion.

The brand, created in 1930 and re-launched in 2014, also offers this year Cuir, a new creation in line with current trends.

Leather and Exoticism

Appreciated for its richness and persistence, leather inspires other creators, with compositions sometimes smoky, sometimes oriental or suede or even more exotic like Cuir Caraïbes by David Jourquin.

Other brands chose to tap in the olfactory vein of getaways and islands, like Pierre Guillaume whose Collection Croisière evolves in a water world. “A genre which is not much exploited and often decried in alternative perfumery,” explains the perfumer-creator.

adaptation of an article written for Expression Cosmétique