La parfumerie de niche en pleine évolution

l artisan parfumeur_puig

Après le rachat de Frédéric Malle par Estée Lauder, une autre marque de niche vient d’être rachetée : L’Artisan Parfumeur. Elle fait désormais partie du groupe Puig. Une tendance qui pourrait être suivie par d’autres grands groupes.

Les marques de parfums rares intéressent de plus en plus les grands groupes du luxe. En novembre 2014, le groupe américain Estée Lauder annonçait l’acquisition de Frédéric Malle, puis de la marque de parfums Le Labo. Le rachat, le 23 janvier 2015, de L’Artisan Parfumeur et sa marque sœur Penhaligon’s par Puig, confirme la tendance.

Les raisons de cet intérêt pour la niche ? Elles sont multiples.

Tout d’abord, l’image, le prestige. Prestige de posséder des marques de tradition, d’artisans ou d’hyper luxe. De la même manière que Dior ou Chanel ont leurs collections privées.

Deuxièmement : se renforcer dans le secteur du parfum. Cet argument n’est pas forcément vrai pour Puig (Paco Rabanne, Nina Ricci), mais il l’est davantage pour le groupe Estée Lauder, très axé sur le soin.

Troisième raison : un marché du parfum dont les ventes se tassent. Ces marques rares, dont les prix sont plus élevés, sont perçues comme un relais de croissance.

Selon Reuters, les ventes de parfums en 2014 croissent de 1,6 % en Europe de l’Ouest et à peine 0,2 % en France, contre des hausses de 14 % pour la région Moyen-Orient par exemple.

the night_frederic malle

The Night, parfum de Frédéric Malle destiné au Moyen-Orient. Prix approximatif : 750 dollars les 50 ml.

Après la vente de parfums rares sur le site Amazon, on constate actuellement un bouleversement du paysage de la parfumerie dite ‘de niche’.

Certes, l’intérêt des grands groupes pour les marques plus confidentielles n’est pas nouveau. Serge Lutens fait ainsi partie du groupe Shiseido, et Estée Lauder avait déjà racheté par le passé la marque de parfums Jo Malone.

Mais les rachats d’autres marques ‘rares’ pourraient continuer. Moins avant-gardistes mais plus renommées, les marques de niche historiques ou installées pourraient finalement représenter le renouveau du luxe en parfumerie.

D’un point de vue commercial, mais aussi olfactif, c’est une évolution à suivre de près. Autant pour les grands groupes, que pour ceux qui souhaitent continuer d’incarner l’indépendance.