La personnalisation séduit les marques de parfums

personnalisation_ex nihilo

Au-delà du parfum sur mesure, les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits rares et exclusifs. Plusieurs marques et enseignes leur proposent de personnaliser fragrances et packagings.

Fin 2014, Sephora a communiqué autour d’un nouveau service, disponible en ligne et dans une sélection de points de vente : la gravure de flacons. Le service est facturé 7 euros et est proposé pour une large sélection de fragrances.*

La gravure de flacons était déjà proposée par différentes marques de luxe comme Guerlain ou Serge Lutens. Chez Guerlain, le surcoût est de 25 euros, pour une phrase courte ou un prénom. Pour Lutens, le prix est variable : de 31 euros pour une initiale à 77 euros pour un prénom. Graver un prénom coûte ainsi presque le prix d’une eau de parfum 50 ml.*

service de gravure sur le site de Sephora

service de gravure sur le site de Sephora

Le désir de flacons personnalisés fait écho à ce qu’on observe dans la mode avec les accessoires monogrammés. Comme par exemple chez Louis Vuitton pour des sacs ou Burberry pour des écharpes.

Dans une époque où la recherche de singularité est forte, une part des consommateurs feront graver les flacons pour eux-mêmes. Mais la gravure est aussi l’occasion d’offrir un cadeau personnalisé et donc davantage unique.

La personnalisation s’inscrit dans une tendance de fond. Des marques comme Nike, Nutella ou Coca Cola proposent ou ont proposé de personnaliser leurs produits. Chez Coca Cola, les prénoms sur les bouteilles ont été un franc succès. Selon Les Echos, cela a permis à la marque de gagner des parts de marché en valeur et en volume alors que les ventes baissaient depuis dix ans.

Dans le secteur du parfum, la tendance a été relancée par Atelier Cologne. Pour l’achat d’un flacon 200 ml, la marque offre un vaporisateur 30 ml avec un étui en cuir, personnalisable en boutiques. On peut choisir la couleur et le texte gravé.

atelier de personnalisation_atelier cologne

Pour les marques, l’enjeu est de séduire une clientèle en attente de rareté mais qui n’est pas prête à accéder au sur mesure. Le sur mesure, en effet, s’adresse à une clientèle disposée à payer entre 5 mille et 50 mille euros, parfois plus. Mais là, la fragrance est unique et exclusive à celui ou celle qui la porte, ce qui justifie le prix.

En matière de fragrances, plusieurs marques ont proposé des initiatives intéressantes. Parfums d’Orsay a lancé la gamme Al-Kimiya, des créations olfactives à porter seules, mais aussi ‘en base ou en touche finale’ avec un autre parfum.  Elles ‘infusent les fragrances, pour ne tracer qu’un seul sillage : le vôtre’ explique la marque.

La marque de niche Ex Nihilo se positionne, elle, dans le semi-mesure. Le verre peut, ici aussi, être gravé ; de même le bouchon peut être choisi parmi plusieurs modèles. Mais la principale originalité réside dans la personnalisation des fragrances du catalogue, avec l’adjonction d’iris, de rose ou d’autres ingrédients (photo d’entête).

Pour celles et ceux qui préfèreront le sur mesure au semi-mesure, Creed USA propose Bespoke Fragrance Journey (‘voyage olfactif sur mesure’).

Ce parfum sur mesure inclut un voyage de 3 jours pour visiter Paris et y rencontrer Olivier Creed. Mais cette expérience ultra luxueuse a un prix : 475 mille dollars*. A côté, la gravure de flacons reste finalement très abordable.

 

(*) prix relevés au 10 janvier 2015