5 réflexions sur « Leather Oud de Dior testé par les consommateurs »

  1. Étrange résultat pour un des rares beaux oud.
    Et pour le coté bizarre ou « trop tout ». Il y a pire que le Dior dans cette catégorie de parfums au oud.

    1. Bonjour Hermeline,
      Ce parfum de Dior ne cherche pas à cacher les facettes animales / un peu sales de l’essence de bois de oud.
      Je pense que c’est une des principales raisons pour lesquelles les sondés ont eu du mal avec le parfum.
      Par ailleurs, ils ont senti Leather Oud en blind test et ne savaient pas qu’il s’agissait d’ ‘un parfum au oud’.
      C’est une fragrance qui a du caractère, de la personnalité, c’est certain.
      Bien à vous,
      Nicolas Olczyk

  2. Notre expérience avec l’Oud que nous avons lancé chez Candora est un peu dans la même ligne : c’est un parfum segmentant, qui ne laisse pas indifférent, loin du consensus.
    Le Leather Oud n’a pas voulu dompter les ardeurs de ce bois, mais la collection privée de Dior n’est pas destinée à plaire à tout le monde.
    J’adore ou l’Eau Sauvage s’en chargent très bien !

  3. Saviez-vous que, selon la couleur d’une bouteille de parfum, votre ressenti (même si c’est la même essence) sera différent ?
    Par exemple une essence odeur fraise dans un flacon blanc, et vous ressentirez quelque chose de doux, mais la même dans un flacon noir, vous aurez une impression d’odeur sophistiquée. Pour les bougies parfumées, même chose : une bougie naturelle blanche qui sent le chocolat sera agréable, mais la même bougie avec la cire teinte en marron vous donnera une impression d’odeur chocolat beaucoup plus puissante.
    Ajoutez à ça la couleur d’un logo, d’une pub et de tout le marketing qui va avec (si l’on vous dit dans la pub Acqua di Gio Profumo : « un parfum minéral », alors vous sentirez de l’ardoise mouillée, alors que ce parfum est constitué principalement… d’encens).
    C’est une histoire visuelle qui construit un parfum et qui influence sa perception.
    Arrivent alors les tests consommateurs du genre « blind test » où l’on fait sentir à Madame Michu un parfum sans son contexte (et surtout sans son histoire).
    Au final, on en tire à mon sens des conclusions erronées voire inutiles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s